Chercher dans Google Scholar




Google Google Scholar

C'est un bon outil exploratoire

On y repère de la documentation de niveau universitaire dans tous les domaines disciplinaires : des articles de périodiques, des livres, des rapports de recherche, de la documentation gouvernementale ou provenant d'organismes officiels, etc.

Son index de citations permet de savoir combien de fois un article a été cité et où il l'a été.

Ce n'est pas une alternative aux bases de données spécialisées

  • Couverture moins exhaustive que celle atteinte par la consultation des principales bases de données disciplinaires.
  • Ambiguïtés sémantiques causées par son caractère multidisciplinaire.
  • Fonctionnalités de recherche beaucoup moins élaborées que celles offertes par les bases de données spécialisées.



La recherche

Comme dans Google, on peut utiliser un certain nombre d'opérateurs pour préciser la recherche (AND, OR, guillemets, etc.). On doit les inscrire en anglais et en majuscules. L'opérateur AND est implicite. En savoir plus 



De l'art d'être scientifique - InfoTrack - Université de Genève CC BY-NC-SA 4.0.




La recherche avancée


La recherche avancée de Google Scholar offre des options de recherche plus élaborées.

On y accède en cliquant sur la flèche au bout de la boîte de recherche.

Elle permet notamment :
  • de préciser les relations entre les mots-clés sans utiliser les opérateurs;
  • d'effectuer des recherches par auteur;
  • de limiter la recherche à un périodique spécifique;
  • de préciser une limite chronologique.


Accès au texte intégral


Si l'article n'est pas accessible gratuitement dans Google Scholar, il est possible de vérifier facilement comment la bibliothèque de l'UQAR peut vous permettre de l'obtenir.

Il suffit de paramétrer Google Scholar pour afficher les liens de la bibliothèque, qui permettent :

  • d'obtenir gratuitement un article auquel la bibliothèque est abonnée en format électronique;
  • de localiser facilement le périodique si la bibliothèque est abonnée en format imprimé;
  • de faire une demande de prêt entre bibliothèques si la bibliothèque n'est pas abonnée.

Une autre option pour accéder facilement à la version électronique de l'article (si la bibliothèque est abonnée) : utiliser le signapplet Accès UQAR. En savoir plus 


L'index de citations


L'index de citations permet de savoir combien de fois un document repéré au moyen de Google Scholar a été cité (parmi les documents répertoriés par Google Scholar).

Cette information donne une bonne idée de l'impact d'un livre ou d'un article : plus il est cité, plus il risque d'être important.

Cette fonction est aussi particulièrement intéressante puisqu'elle permet de retrouver les articles qui ont cité le vôtre et qui risquent donc d'être pertinents pour votre recherche.


Exporter des références dans EndNote


On peut configurer Google Scholar pour être en mesure d'exporter les références repérées dans le logiciel de gestion bibliographique EndNote.

En savoir plus sur EndNote (Carrefour EndNote) 
Télécharger EndNote