Université du Québec à Rimouski | UQAR

Au fur et à mesure que nous cheminons dans un processus de recension des écrits, nous mettons la main sur un nombre important de références, de données et d'informations diverses. On se retrouve alors très rapidement submergé (lire "noyé") dans une mer de références (livres, articles, sites plus ou moins spécialisés, etc.) qui nous proposent des contenus qui nous apparaissent tous importants (particulièrement au début de notre recension).

Combien d'entre-vous n'ont pas réussi à remettre la main sur un article qui contenait une citation (en bas, à droite d'une page!) qu'il faudrait à tout prix inclure dans un travail ou dans un mémoire ?

Pour éviter ce type de désagrément (et bien d'autres!), mieux vaut organiser tous les éléments d'information que l'on recueille. Deux outils peuvent avantageusement être exploités :

endnote

Pour la gestion de toutes vos références bibliographiques (un incontournable). Pour avoir plus d'informations sur cet outil, cliquez ici.

Si vous désirez découvrir comment vous pouvez organiser le contenu d'une recension des écrits (beaucoup plus performant que les fiches de lecture manuscrites) en exploitant les fonctions de signets et de liens hypertexte, veuillez vous référer à la version complète du site Internet en cliquant ici.